Que ce soit en cas de panne ou en cas de système électrique défectueux ou plus aux normes, il est urgent de programmer des travaux. Mais ce poste essentiel est aussi très technique et seul un artisan spécialisé dans ce domaine est capable de réaliser un travail de qualité. De plus, la sécurité est essentielle dans ce genre de travaux et une installation mal effectuée peut avoir de graves conséquences, telles que l’incendie, l’électrocution ou l’électrisation.

De nombreuses vérifications

Si toute l’installation est à repenser, l’électricien professionnel vous questionnera sur le nombre et le type d’appareils utilisés. Mode de chauffage, éclairage, appareils électroménagers, ordinateurs, chauffe-eau …de votre façon de consommer dépendra le choix d’un circuit électrique approprié et sécurisé. L’artisan, contrairement à un électricien amateur, dispose de qualifications et de compétences sans cesse remises à niveau. Ce domaine est en effet en constante évolution et les normes sont de plus en plus drastiques. Fort de ces connaissances, il saura élaborer un plan électrique le plus économique possible en énergie. Après son passage, vous n’aurez alors plus qu’à obtenir un certificat de conformité électrique de la part d’un organisme agréé. Incontournable, cette attestation, remplie par le professionnel est envoyée ensuite à la direction de Consuel qui procède aux vérifications. Si tout est dans l’ordre, le document est fourni mais si le contrôle révèle des anomalies, l’électricien est tenu de procéder aux remises aux normes. Il est à préciser que si les travaux sont effectués par un professionnel le contrôle n’est pas systématique. Par contre, si c’est vous qui avez opéré, vous n’échapperez pas à une inspection sévère de votre travail.

Une aide de l’Etat

Avant le début du chantier, il vous proposera aussi des solutions pour bénéficier d’une aide de l’Etat. En effet, les travaux liés à la rénovation énergétique donnent lieu à ce type de subventions. Ainsi, crédit d’impôt et prêt à taux zéro faciliteront ces changements. D’autres dispositifs peuvent être octroyés aux propriétaires : TVA à 5,5 % au lieu de 10 %, chèque énergie, subventions dans le cadre du programme « Habiter mieux » ou des certificats d’économies d’énergies. Une condition toutefois à une éventuelle aide : l’intervention d’un professionnel.

Laissez l’électricien intervenir

Plus d’électricité, court-circuit récurent, prises électriques défectueuses … là encore, l’électricien devrait être la seule personne à intervenir. Equipé d’un outillage spécifique, la panne sera rapidement détectée et réparée. De plus, s’il s’agit d’un artisan sérieux, il en profitera surement pour vérifier votre installation électrique. Cette précaution peut s’avérer judicieuse et constructive pour vous épargner de nouveaux désagréments.

Il n’est pas toujours aisé de trouver un artisan électricien. Cependant, le bouche à oreille reste un moyen très sûr. Renseignez-vous auprès de vos connaissances, vous aurez ainsi un premier avis sur ses compétences, son sérieux, son respect du planning et du budget. Rien ne vous empêche ensuite de vérifier la solidité de son entreprise en consultant le site société.com. Faites établir plusieurs devis par différents professionnels et comparez-les. Le tarif, la qualité des produits utilisés, les dates de début et de fin de chantier, les modalités de paiement et les éventuelles pénalités de retard sont des critères à prendre en compte.

Les normes à respecter

Point principal : les assurances et les garanties. Obligatoires, la garantie décennale, la garantie biennale, l’assurance dommages ouvrage, la garantie du délai de livraison et la garantie de parfait achèvement des travaux couvriront les deux parties en cas de problèmes. D’autre part, l’Union technique de l’électricité a établi une norme, la norme NF C 15-100, qui précise des règles à respecter. Son application assure la sureté des différentes installations et la sécurité des personnes vivant dans le logement. Constructions neuves et travaux de réhabilitation sont concernés. Certaines réalisations sont ainsi imposées comme l’installation d’au moins trois prises secteurs par chambre, de six prises dans votre cuisine et d’une prise pour 4m2 dans la pièce à vivre. La salle de bain, lieu potentiellement dangereux en matière d’électricité, répond à des préconisations spécifiques. Prise de terre, parafoudre, schéma d’installation, dispositifs différentiels, tout est repris dans cette norme par mesure préventive de protection.

Le professionnel en électricité intervient ainsi dans différents domaines. Rénovation totale du système, dépannage, conseils pour une meilleure installation, rénovation énergétique, il est l’interlocuteur privilégié garantissant une compétence particulière exigeant une sécurité optimale.