La modification discrète des boucliers tarifaires « gaz » et « électricité » en copropriété en 2024

PRIX GAZ

Publié le : 28 mars 20246 mins de lecture

Les événements de ces dernières années (pandémie, guerre en Ukraine…) impactent négativement sur le secteur de l’énergie en France. Une flambée des prix de l’électricité et du gaz pénalise les ménages. Pour réguler la situation, un bouclier tarifaire a été mis en place en 2022. Suite aux changements de ces derniers mois, des modifications discrètes ont été apportées à cette mesure gouvernementale. Le point.

Petit rappel sur les boucliers tarifaires « gaz » et « électricité »

Le bouclier tarifaire du gaz est une mesure gouvernementale visant à réduire l’augmentation astronomique du prix de cette ressource depuis 2019. Initialement destiné aux particuliers, ce gel du tarif du gaz naturel a rapidement été étendu aux HLM et aux copropriétés. Cette décision a donc permis à plus de 5 millions de ménages français utilisant des chaudières collectives de se chauffer correctement. Elle leur assure également de payer moins cher chaque mois pour ce combustible.

En France, le prix de l’électricité dépend fortement de celui du gaz. Ainsi, la hausse du coût de la ressource ces dernières années a eu un effet sur les tarifs électriques. Un bouclier tarifaire « électricité » a donc également été mis en place. En 2023, cette mesure a été ouverte aux copropriétés. Depuis cette décision, le tarif bleu copropriété a pu profiter d’un gel des prix de l’électricité sur plusieurs mois.

Ces solutions de gestion énergétique sont valables jusqu’en 2023. Toutefois, à cause de la situation mondiale actuelle, des modifications ont subtilement été ajoutées à ces mesures. Ainsi, un décret du 17 novembre 2023 accorde au fournisseur d’électricité jusqu’au 31 mars 2024 pour demander de l’aide afin de couvrir l’écart entre les différents tarifs pratiqués. D’éventuels changements sont à prévoir concernant la gestion énergétique. Pensez à vous renseigner plus avant sur le tarif électricité copropriété 2024.

Les solutions des copropriétés pour faire des économies énergétiques

La crise énergétique en France est un véritable problème. Heureusement, les fournisseurs tels que EDF disposent désormais d’une rallonge pour demander de l’aide afin de maintenir le gel de leurs prix. Si les modifications discrètes réalisées au niveau du bouclier tarifaire des copropriétés représentent une aide certaine, les syndicats doivent adopter d’autres mesures pour mieux gérer leurs dépenses énergétiques.

Pour contrôler le tarif électricité copropriété 2024, l’assemblée générale doit opter pour le bon contrat en offre de marché. Il faut savoir que le bouclier mis en place n’est qu’une solution temporaire. En contractant un nouveau contrat comme un tarif réglementé, les copropriétés peuvent réaliser des économies énergétiques intéressantes.

Afin de gagner de l’argent sur le long terme, les copropriétés doivent aussi entreprendre certaines actions. La réalisation d’un audit énergétique par des professionnels agréés permet de mettre en lumière des problèmes impactant sur les factures. Faire évaluer l’isolation, le système de chauffage ou encore la production d’eau chaude sanitaire aide à repérer les soucis fonctionnels. Une fois ces derniers listés, les copropriétés peuvent faire des travaux adaptés afin de réduire leurs dépenses énergétiques.

Et pour amortir le coût des travaux de rénovation, différentes aides gouvernementales sont disponibles. L’Éco-prêt à taux zéro ou encore le dispositif CEE (Certificats d’économies d’énergie) des fournisseurs permettent de s’équiper convenablement. Avec ces mesures, le tarif électricité copropriété peut être réduit de manière significative.

Le choix d’un meilleur contrat électricité pour les copropriétés

Si le bouclier tarifaire sur l’électricité permet de réduire ses dépenses énergétiques, elle reste une solution temporaire. Depuis 2023, le prix de l’électricité connait une certaine stabilité. C’est donc le moment idéal pour les copropriétés de négocier un meilleur contrat de fourniture.

Comment doivent-elles procéder ? Le plus simple reste de passer par un comparateur. De nombreux sites offrent la possibilité de réaliser des devis auprès des fournisseurs. L’assemblée générale doit se concentrer sur le prix kwh copropriété mais aussi sur d’autres critères essentiels. Les besoins spécifiques en énergie de chaque logement et des appareils communs influent sur le coût de l’abonnement à prendre. De même, la durée de l’engagement doit être prise en compte pour trouver une offre parfaitement adaptée aux besoins de chacun.

En se basant sur les points précédents, sélectionner un nouveau contrat de fourniture d’électricité n’est plus aussi compliqué. Néanmoins, pour les structures ayant encore quelques doutes, il est préférable de faire appel à un courtier en énergie. Ce spécialiste fournit des conseils et peut préparer une proposition personnalisée correspondant aux attentes des copropriétés. Consulter des sites experts comme opera-energie.com est également une option pour mieux comprendre les meilleurs moyens pour trouver son contrat de fourniture électricité.


Plan du site