Faire une installation électrique n’est pas sans risque. Ces différentes interventions qui sont courantes exposent parfois plusieurs personnes à des accidents mortels. C’est pour cette raison que les installations électriques exigent plusieurs compétences de la part des travailleurs habilités. L’habilitation électrique est donc devenue obligatoire surtout pour éviter les dangers. L’employeur peut délivrer cette certification. Cependant, des formations sur le sujet sont requises et sont disponibles en ligne.

Qu’est-ce que l’habilitation électrique ?

L’habilitation électrique permet de connaître la capacité d’une personne à effectuer en toute sécurité des interventions électriques. Ce dernier, pourtant ne peut être délivré qu’aux personnes ayant suivi des formations concernant les installations électriques et les risques engendrés. Puis, les connaissances de cette personne sont évaluées afin d’éviter tout incident. De plus, le renouvellement du Code de Travail sur les différentes opérations d’origine électrique rend la formation sur l’habilitation obligatoire. Ce qui fait qu’en ce moment, seuls les professionnels habilités sont autorisés à effectuer ces genres de travaux. De plus, plusieurs accidents graves ont été signalés chaque année dans ce secteur. Pour plus d’informations concernant cela, visitez un site comme habilitation electrique br.

Les différentes habilitations électriques

Il existe différents types d’habilitations électriques dépendant des activités et du type d’opération. L’habilitation bs est une intervention considérée comme étant élémentaire sur des courants alternatifs de moins de 400V et de 32A. La personne qui suit cette formation peut ensuite remplacer une lampe, un interrupteur ou encore une prise de courant. Elle peut également installer un chauffe-eau, raccorder des dominos et remplacer des fusibles BT. L’habilitation br concerne l’opération de dépannage et d’entretien en général. La formation est destinée aux électriciens professionnels confirmés en service de maintenance et de dépannage. L’habilitation électrique b0 ne nécessite aucune opération d’ordre électrique. Elle est donc réservée aux personnes qui ont accès à des zones à risque spécifique. Ces personnes peuvent être des maçons, des nettoyeurs ou des peintres. Ces derniers ne font aucune intervention électrique. L’habilitation b1 rassemble tous les travaux neufs sur différents ouvrages électriques. Elle concerne surtout la supervision des électriciens, la vérification des différents travaux ou encore le remplacement d’une armoire électrique. L’habilitation b2 est une formation conçue pour la supervision des chantiers mais surtout des zones de hautes tensions.

Formation en ligne sur l’habilitation électrique

De nos jours, une formation habilitation électrique en ligne est possible. Pour ce faire, il est recommandé de se renseigner sur des sites de formation professionnelle spécialisée. L’habilitation électrique br est la plus proposée puisque c’est l’intervention la plus sollicitée. Les formations en ligne comprennent deux parties, une partie théorique et une partie pratique. Pour cette formation à distance, une visioconférence est nécessaire surtout pour mieux assimiler la formation. Cela rassure sur l’avancement et sur les savoirs acquis durant la formation. Elle permet aussi de faire un suivi et un accompagnement de chaque stagiaire. La partie pratique est aussi une étape cruciale. Elle doit avoir lieu le plus vite possible après l’e-learning afin de tester le savoir-faire du stagiaire. En ce moment, il est important de savoir que la formation doit avoir lieu durant les heures de travail. De plus, les frais de formation doivent être financés par l’employeur. La formation dure entre un et trois jours dépendant de l’habilitation désirée. Après avoir effectué tous les tests, le stagiaire obtient un avis après formation avec un titre attestant la fin de sa formation. Puis, il est du devoir de l’employeur de délivrer un recueil d’instructions générales sur la sécurité électrique. C’est un document très personnel qu’il faut emmener une fois sur le chantier.

Posséder une habilitation électrique durant les interventions permet d’éviter différents accidents électriques. Le but est de protéger au maximum les travailleurs surtout sur les zones de hautes tensions. C’est donc l’employeur qui délivre le certificat d’habilitation à son employé après avoir terminé la formation souhaitée.